Cheveux et chimiothérapie : comment en prendre soin ?

cheveux et chimiothérapie - cheveux - chimio - chimiothérapie

De nombreuses femmes sont touchées par le cancer. Être confronté à cette épreuve est très difficile à vivre. Lors de la chimiothérapie, les cheveux tombent ou sont fortement fragilisés. Malgré tout, il est possible de combiner les mots cheveux et chimiothérapie. Voici quelques conseils pour prendre soin de vous, de votre chevelure pendant et après la chimiothérapie. 

Pourquoi je perds mes cheveux lors de la chimiothérapie ?

On connait tous l’un des effets secondaires de la chimio : la chute des cheveux. Ce phénomène n’est pas anodin. Le traitement contre le cancer est effectué par des « cytostatiques ». Ces médicaments vont éliminer les cellules qui se divisent rapidement. Ainsi, les cellules cancéreuses sont attaquées, mais les cellules du bulbe pileux (poils et cheveux) sont aussi touchées à cause de leur division rapide. Voilà ce qui provoque cette chute de cheveux.

En général, les femmes perdent ceux-ci 2 à 3 semaines après la première cure de chimiothérapie. Chez certains, la chute est progressive. Néanmoins, chez d’autres, les cheveux tombent par plaques entières. Cependant, ne vous inquiétez pas ! Ils repoussent après la chimio à raison d’environ un centimètre par mois.

Cheveux et chimiothérapie : comment en prendre soin pendant mon traitement ?

Lorsque que l’on suit ce traitement lourd, les cheveux souffrent beaucoup. Il faut absolument les chouchouter et les traiter avec énormément de douceur. Nous vous conseillons d’utiliser un shampooing doux et éviter de les laver trop souvent. Même si vous n’avez plus de cheveux, il est important de continuer à se laver le crâne avec un shampoing doux. Enfin, évitez de réaliser des teintures, brushings, balayages, défrisages et permanentes avant et pendant votre chimiothérapie, ce qui pourrait affaiblir vos cheveux. Vous pouvez utiliser une brosse douce à poils souples. Par contre, évitez de les brosser le jour même de la chimio.

Cheveux et chimiothérapie : teindre avec la coloration végétale

Quelques semaines après la chimio, des petits « baby hair » pointent leur nez. Si vous désirez faire une coloration, privilégiez la coloration végétale. Beaucoup plus douce pour l’épiderme, c’est un vrai soin colorant. Elle protège votre chevelure encore fragilisée par la chimiothérapie. Cette alternative est composée exclusivement de plantes et d’eau. Il n’y a rien de plus naturel ! En plus, les risques d’irritations et de réactions allergiques du cuir chevelu à la coloration végétale sont quasi inexistants.

Toutefois, il est recommandé d’attendre que les cheveux aient recouvert l’ensemble du cuir chevelu, soit 2 à 3 cm de repousse pour réaliser une coloration végétale. N’hésitez pas à demander l’avis d’un coiffeur-coloriste végétal. Il pourra vous donner de très bons conseils et vous aiguiller.

This Green s’engage

Chaque jour, nous essayons de vous offrir le meilleur. Nous comprenons que les femmes sous chimiothérapie n’ont pas la chance de trouver facilement et rapidement des soins capillaires adaptés à leurs besoins. Donc, nous avons développé un shampooing aux noix de lavage végétales qui savonnera votre chevelure avec une grande délicatesse. Mais aussi, nous proposons la coloration végétale pour teindre celle-ci sans contre-indication après la chimio.

Plus d’infos sur notre site www.thisgreen.be

À lire aussi :