Coloration naturelle aux plantes : 5 erreurs à éviter !

Coloration naturelle : 5 erreurs à éviter !

Vous avez enfin décidé de vous détacher de la coloration chimique ! Dorénavant, vous la troquez contre la coloration naturelle aux plantes, plus douce pour votre cuir chevelu. Mais, se lancer dans l’aventure n’est pas une mince affaire… Il faut tout de même respecter quelques règles pour éviter d’obtenir des reflets indésirables difficiles à rattraper. Zoom sur les cinq erreurs en coloration végétale à éviter quand on débute. 

1. Appliquer la couleur sur des cheveux sales

Non, la coloration naturelle aux plantes ne se fixe pas mieux sur les cheveux sales contrairement à la chimique. Le sébum va diminuer la prise du henné et l’adhésion du pigment. Pour avoir un résultat uniforme et digne de ce nom, les cheveux propres sont donc essentiels.

2. Passer du chimique au végétal sans transition

C’est l’une des plus grandes erreurs en coloration végétale. Les shampooings ou soins conventionnels, mettez-les aux oubliettes ! Il est important d’évacuer toutes les silicones et autres substances de votre chevelure. Optez pour un masque à l’argile qui est un excellent détoxifiant. Son but ? Enlever le plus de chimie possible. Faites une cure avec un shampooing naturel, combiné au masque pendant un mois, pour que le henné ne glisse pas et se fixe sur vos cheveux.

3. Essayer d’atteindre une teinte plus claire

Si vous êtes brune et que vous désirez un blond, votre souhait ne pourra pas être exaucé. Soyons clairs, nets et précis : la coloration naturelle aux plantes ne permet pas d’éclaircir les cheveux. Pour décolorer, cela nécessite des produits chimiques. Ce que le henné ne possède pas.

4. Utiliser un matériel inadapté

Armez-vous d’ustensiles en verre. Le fer et l’aluminium ne font pas bon ménage avec la coloration naturelle aux plantes. Ils peuvent s’oxyder et altérer la qualité de la poudre. Mais attention, le bois et le plastique sont autant déconseillés, car ils absorbent les pigments et les rejettent ensuite. Le petit plus en utilisant le verre pour vos colorations naturelles : c’est facile à nettoyer !

5. Ne pas faire un test de sensibilité

Même si la coloration ne contient aucun composé chimique, certaines personnes peuvent développer une allergie aux plantes. Appliquez le mélange de poudres dans le creux du bras. Laissez poser autant de temps que posera la coloration. Si vous ressentez la moindre gêne, rincez ! Cela montre que vous êtes allergique. Par contre, si vous n’avez pas eu « d’effets secondaires », attendez 48 h avant de procéder à la coloration. 

La coloration naturelle aux plantes est tout de même très complexe et très différente de la coloration conventionnelle. Les coiffeurs sont les mieux placés pour l’utiliser. Ils possèdent certaines connaissances et compétences afin d’éviter toutes erreurs en coloration végétale. Et si vous veniez vous former comme coiffeur spécialiste du henné chez This Green ? 

Ces articles pourraient vous intéresser :