Les bureaux seront fermés les 24 décembre au 3 janvier. Les commandes passées après le vendredi 23 décembre ne seront pas traitées ou expédiées avant le 4 janvier.

Solder les cosmétiques capillaires bio, un double non-sens

Solder les cosmétiques capillaires bio, un double non-sens

solder les cosmétiques capillaires bio soins capillaires bio à prix justes

A quelques jours du Black Friday, c’est un article un peu différent que nous vous proposons. Si la plupart des commerces trépignent d’impatience, chez This Green, il en est autrement. Aujourd’hui, nous vous expliquons pourquoi nous ne pourrions solder les cosmétiques capillaires bio, pourquoi nous avons choisi de vous proposer au contraire des soins capillaires bio à prix justes. Bref, pourquoi nous ne participerons pas au Black Friday.

Black Friday

En ce vendredi 23 novembre, vous ferez peut-être partie de ceux qui se rueront vers les grandes enseignes à la recherche de bonnes affaires. Car, c’est bien là l’objectif du Black Friday. Mais d’où vient-il ?

C’est en Amérique, pays de l’oncle Sam, terre de la démesure que naît le Black Friday. A l’origine, il désigne le lendemain de l’iconique fête de Thanksgiving, célébrée chaque 4ème jeudi de novembre. Le Black Friday marque également le début des achats de Noël, une période très fructueuse pour les commerçants.

Si le Black Friday était jusqu’alors « réservé » aux États-Unis, il s’invite depuis quelques années chez nous, en Europe. Et, il faut dire qu’il fait beaucoup parler de lui. Entre soldes irrationnelles et scènes surréalistes, le Black Friday est un jour de pure folie. Dans cette cohue sans nom, tout le monde y trouverait son compte, clients comme commerçants. Tout le monde ? Pas si sûr !

Solder les cosmétiques capillaires bio ?

Chez This Green, nous avons délibérément choisi de ne pas solder les cosmétiques capillaires bio. Ce choix, s’il est engagé, est avant tout raisonné. Depuis toujours, nous vous proposons des soins capillaires bio à prix justes. Pourquoi cela devrait-il changer ?

Le Black Friday est une journée un peu particulière, surtout en Europe où nous ne célébrons pas Thanksgiving. Si elle arrive comme un cheveu dans la soupe, elle parvient tout de même à galvaniser les masses. La recette est simple : des prix bas, voire quasi nuls. Avec des réductions défiant toute concurrence, les entreprises poussent à la consommation. Pire, elles encouragent la surconsommation.

Or, s’il y en a bien une qui surconsomme, c’est la terre. Avec quel impact ? Notre petite planète ne surproduit pas. Elle vit au-dessus de ses moyens. Quant au jour du dépassement, marquant l’épuisement des ressources annuelles, il ne cesse d’avancer. La surconsommation (et la surproduction) n’arrange aucunement ses affaires. Elle les aggrave.

Dans ce contexte, solder les cosmétiques capillaires bio est une absurdité. D’autant plus que cela ne colle pas avec sa philosophie. Si le bio promeut la protection de l’environnement, des espèces animales et végétales, comment pourrait-il soutenir une telle action ?

Des soins capillaires bio à prix justes

Chez This Green, nous avons choisi de promouvoir des soins capillaires bio à prix justes. Solder les cosmétiques capillaires bio est complexe. Car en bio, les marges sont restreintes. S’il se paie plus cher, c’est avant tout parce que nous misons sur la qualité et le savoir-faire. Réduire les prix signifierait réduire la qualité ou baisser les coûts, pénaliser nos fournisseurs, partenaires mais également clients. Chez This Green, les prix justes sont pour tout le monde, quel que soit le moment, y compris un jour de Black Friday.

Aussi interessant…

Partagez cet article